LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
Publication partenaire

La nature en pleine ville à Shawinigan, Parc de l’Ile Melville

A deux pas du centre-ville de Shawinigan, se trouve un joyau hivernal qui fait le bonheur des skieurs depuis plus de 40 ans.

Le parc de L’Ile Melville, autrefois connu comme le Parc des Chutes, offre une dizaine de kilomètres de sentiers praticables en classique et en pas de patin.Le parcours est situé dans une forêt mixte mature qui longe en bonne partie la rive est de la rivière Saint-Maurice, juste à côté des fameuses chutes qui ont fait naitre la ville il y a 120 ans.

A toute heure du jour, le parcours est baigné de la lumière du soleil, même en fin de journée, ce qui en fait un endroit idéal pour libérer les tensions après une journée de travail.Accessible gratuitement, les sentiers sont entretenus avec de la machinerie moderne et des employés motivés à offrir de bonnes conditions de glisse. Les sentiers ouvrent généralement après deux tempêtes et ferment le plus tard possible. En 2019, le dernier traçage a eu lieu le 11 avril. Le parcours est divisé en quatre boucles.

La Rouge est une boucle facile d’un kilomètre sans réel dénivelé qui permet de se réchauffer avant d’aller attaquer les pistes qui longent la rivière.

La Verte permet d’accéder à la Bleue et la Jaune. Elle débute par une belle descente qui permet d’entrevoir le lit des chutes de Shawinigan et la tour de la Cité de l’Énergie. Elle longe ensuite un chemin de fer sur quelques centaines de mètres avant de mener à une portion très technique avec des courbes prononcées qui conduisent à la piste Bleue.

La Bleue, d’une longueur de 2.2 km, commence avec une bonne côte à gravir qui mettra votre cœur à l’épreuve. Une fois le souffle retrouvé, on traverse une magnifique forêt de hêtres avant un brusque virage en épingle qui mène à une portion rapide de la boucle qui descend dans un creux qu’il faut remonter immédiatement. Il s’agit de la côte la plus difficile de la boucle. Y succède une belle descente où le soleil brille en après-midi. La boucle se termine dans une courbe ascendante.

Il est possible d’y apercevoir sur la gauche une immense cheminée de pierre qui permettait autrefois de chauffer un chalet pour les skieurs. Cet endroit fut incendié dans les années 90 et jamais reconstruit.

On tourne par la suite à droite pour aller rejoindre la Jaune. D’une longueur de 3.5km, la piste débute avec une longue descente rapide. Pour le skieur classique, il est recommandé de sortir des sillons afin de mieux négocier la courbe qui se trouve au milieu de la côte.

En bas de la côte, le skieur est en mesure d’apprécier la majestueuse rivière qui s’offre au regard des contemplatifs. A cet endroit, la rivière est étroite et ne gèle pas. Le prochain kilomètre en direction franc sud incite le skieur à détourner les yeux de la piste pour admirer le paysage sauvage des rives de la rivière. Les murmures de la ville se sont tus. On se croirait facilement dans le parc National de la Mauricie.

Le relief est presque plat avant de revenir vers le nord dans une succession de cuvettes découpées à flanc de colline qui mettront à nouveau votre capacité cardio respiratoire à l’épreuve.

La piste se termine par une longue et difficile montée dans une forêt de conifère.

Le retour au point de départ s’effectue par la dernière portion de la Verte qui vous fera également souffrir avec un raidillon très prononcé qui terminera de vous épuiser.

 

 

Comme la plupart des sentiers situés à proximité d’une zone urbaine, les pistes sont parfois endommagées par une espèce envahissante, soit les piétons ravageurs. La signalisation gagnerait également à être mise à niveau afin de bien guider les nouveaux skieurs puisque les pistes sont à sens unique. Il est aussi possible d’y pratique la raquette et la marche en forêt. Il y a également un centre de ski alpin et des glissades qui permettent de prolonger le plaisir.

Pour les informations complètes : https://ilemelville.com/

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Luc Arseneault
Durant la belle saison, Luc glisse un peu partout en Mauricie à la recherche des meilleures conditions. Du classique au skate, il n'y a qu'un pas que Luc n'hésite pas à franchir selon la texture de la neige et la météo. Faire découvrir le ski de fond et le plaisir de la glisse est l'une de ses passions.