LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
Publication partenaire

Festin mexicain au refuge de l’Alpage, 22 février 2020

Notre trio familial s’était fixé un objectif exotique aujourd’hui : aller manger des tacos au refuge de l’Alpage, au beau milieu du réseau de sentiers du club de plein air de Sainte-Agathe.

Tortillas, farce au poulet, salsa et poêlon dans le sac à dos, on est parti de la rue des Pommiers et on a rallié le refuge en passant par les sentiers Gillespie et Bruce Jack.

Ensuite est venu le plus ardu : partir le feu et faire assez chauffer le poêle pour faire frire nos tacos dans l’huile chaude; mais bon, malgré les inquiétudes de mon fils qui ne se fie qu’à son grand-père Côme et à son oncle Patrick quand il s’agit de faire du feu, on a fini par manger d’excellents tacos bien cuits.

Un taco vit ses derniers moments avant de se faire gober par fiston…

Les tacos n’ont cependant pas été le clou de la journée. Ce titre revient plutôt à la longue descente que j’ai fait avec fiston Arthur dans la Gillespsie à l’est du chemin Brunet.

À cet endroit, la Gillespie nous fait vite perdre 90 mètres d’altitude… que fiston et moi n’avons pas eu à remonter puisque ma blonde nous attendait avec la voiture au fond de la rue des Pommiers. Fiston a beaucoup apprécié ce bonbon de fin de randonnée.

Par cette journée où le beau temps incitait à la jasette en plein air, on a fait aussi plusieurs belles rencontres pendant cette journée.

À peine partis, on est tombé sur un couple qui, en plus de lire ce blogue, chaussait des skis Altaï KOM pareils aux miens ! Et par-dessus le marché, l’homme du couple, Rhéal est un Nord-Côtier né à Hauterive tout comme moi !

Plus tard, au refuge de l’Alpage, on a aussi fraternisé avec deux skieurs qui arpentaient pour la première fois les sentiers du club de plein-air de Sainte-Agathe. «On est ici à cause de ton blogue», m’a dit l’un d’eux, Pierre, qui lui habite Danville… la ville natale de ma blonde.

Bref, le monde était petit aujourd’hui dans l’arrière-pays de Sainte-Agathe !

Solide chasse-neige en arrivant au chemin Brunet par la Gillespie

Fiston sur ses skis hoks dans la longue descente de la Gillespie

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Barclay Fortin
Barclay Fortin a appris à faire du ski à Baie-Comeau, sa ville natale. Il a appris à écrire en travaillant comme journaliste et scénariste à Montréal. Et depuis 2003, il court les centres du ski de pour alimenter Ski Glisse, un blogue où il raconte ses randonnées hivernales.