LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
Publication partenaire

Explorer le mont Alouette 17 janvier 2021

 L’autre jour, j’ai fait une randonnée qui m’a mené au pied du mont Alouette, une montagne qui m’intrigue depuis longtemps parce qu’elle a déjà abrité un centre de ski alpin. Alors cet après-midi, j’ai fait une autre excursion dans ce coin-là pour l’explorer un brin. 

En partant de la route 117, où j’ai laissé ma voiture dans un stationnement pour motoneigistes, il m’a fallu moins de 30 minutes pour rallier le flanc sud-ouest du mont Alouette via le sentier Adeloise-Est.

Après un cinquantaine de mètres d’ascension, toujours sur l’Adeloise-Est, j’ai commencé par découvrir… que j’aurais très bien pu commencer mon exploration au pied de la montagne! En me stationnant au bout de la rue Alouette, comme l’avait fait plusieurs randonneurs aujourd’hui. Bon à savoir pour ma prochaine sortie dans ce coin-là.

L’Adeloise-Est après la tempête

Plusieurs amateurs de plein air  étaient garées au bout de la rue du mont Alouette.

Certains étaient venus glisser au flanc du mont Alouette.

Après ça, j’ai délaissé l’Adeloise-Est et je suis parti à l’assaut de la montagne en suivant des traces de raquettes; puis j’ai croisé un habitué des lieux en ski alpin hors-piste qui m’a montré le chemin pendant un bout de temps.

Ce que j’ai découvert, c’est que le mont Alouette semble sillonné de sentiers skiables et pentus qui sont peut-être des vestiges de l’ancienne station de ski ou des veilles pistes de motoneiges.

Il y avait beaucoup de neige et peu de traces, alors je n’ai pas pu explorer beaucoup ni monter jusqu’en haut la montagne; mais ce que j’ai vu a vraiment piqué ma curiosité.

La montagne culmine à 353 mètres d’altitude et je suis monté à 320 mètres. Je n’étais donc pas loin du sommet quand j’ai rebroussé chemin pour redescendre une centaine de mètres de dénivelé.

Va falloir que je remettre ça pour vous en dire plus long sur cette montagne. Mon exploration est loin d’être terminée.

Merci au skieur que j’ai suivi pendant une partie de ma montée.

Un petit bout de ma descente.

Le point le plus élevé que j’ai atteint dans la montagne.

C’est la station de ski Chanteclerc qu’on aperçoit au loin.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Barclay Fortin
Barclay Fortin a appris à faire du ski à Baie-Comeau, sa ville natale. Il a appris à écrire en travaillant comme journaliste et scénariste à Montréal. Et depuis 2003, il court les centres du ski de pour alimenter Ski Glisse, un blogue où il raconte ses randonnées hivernales.