LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
Publication partenaire

Entre trois lacs 20 février 2021

Que c’était beau ce matin dans les Laurentides. 

Grand soleil. Pas un souffle de vent. Une belle couche de neige sur un fond déjà bien moelleux. Quand j’ai pris le bois vers 11h, j’ai eu l’impression dans l’une de ces bulles de verre où l’hiver idéal règne en permanence.

J’étais à Sainte-Adèle pour explorer un coin où je n’avais mis les skis auparavant: le secteur du domaine Deauville que l’ancien coureur automobile Richard Spénard a transformé en paradis du vélo de montagne en aménageant plusieurs sentiers ouverts à tous sur ses terres, entre les lacs Quévillon, Morelle et Lucerne.

Ce réseau a son entrée sur le chemin Deauville où on trouve trois places de stationnement. C’est de là que je suis parti à la découverte des deux sentiers de ski qui traversent le secteur: l’Oxford-Cambridge et la Morelle.

Chez Richard Spénard, les règles sont claires: pas de bruit et pas de bottes dans les sentiers!

J’ai commencé par suivre l’Oxford-Cambridge sur environ deux kilomètres jusqu’au bord du lac Lucerne. Très beau tronçon de piste qui se termine par une longue descente facile qui doit être drôlement agréable sur des planches un peu plus rapides que mes gros skis Kom.

 

J’ai rebroussé chemin au lac et j’ai ensuite profité de mes gros skis pour explorer quelques sentiers de vélo complètement remplis de belle neige vierge.

Dans ces conditions, tous les sentiers de vélo que j’ai essayé étaient skiables… lentement. Ça allait plus vite sur ceux qui sont aussi des pistes de raquettes et qui étaient déjà bien tapés; mais j’ai quand même passé le plus clair de mon temps à «ouvrir» dans la poudreuse.

Voilà à quoi ressemblait les conditions dans les pistes de vélo.

Une partie de la descente excitante sur la Morelle.

C’était joli aussi sur la Morelle.

J’ai fait ma descente la plus excitante de la journée sur la Morelle. Quand on a la prend par l’Oxford-Cambridge, cette piste commence par une courte descente tortueuse qui m’a ravi.Après ce début endiablé, la Morelle serpente placidement jusqu’au lac Morelle où elle rejoint une autre vieille piste, la Train du Nord… qu’on peut suivre jusqu’au parc linéaire du P’tit Train du Nord.

Conclusion: il y a moyen de faire du bon ski dans ce coin-là en viraillant comme j’ai fait… mais on peut aussi faire une beaucoup plus longue excursion en faisant par exemple le tour de mont Grand View par l’Oxford-Cambridge.

Une partie de hockey battait son plein sur le lac Quevillon.

Première fois que je voyais le lac Lucerne.

J’imagine que le sentier de vélo «La Grotte» doit son nom à la cavité sous cette grosse roche

Le secteur tel qu’il apparaît sur Opnskimap.

 

À PROPOS DE L'AUTEUR

Barclay Fortin
Barclay Fortin a appris à faire du ski à Baie-Comeau, sa ville natale. Il a appris à écrire en travaillant comme journaliste et scénariste à Montréal. Et depuis 2003, il court les centres du ski de pour alimenter Ski Glisse, un blogue où il raconte ses randonnées hivernales.