LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
LE GUIDE DE SKI POUR TOUS LES SKIEURS DU QUÉBEC
Publication partenaire

Dans la nuit avec le fantôme de Jackrabbit, 5 janvier 2021

Le 5 janvier 1987, c’est le jour où Jackrabbit Johannsen est arrivé au bout de son incroyable randonnée sur Terre à l’âge de 111 ans.

Pour qu’on se souvienne ses exploits de skieurs et du rôle historique qu’il a joué dans le développement du ski dans les Laurentides, je fais chaque année autour de cette date une «randonnée Jackrabbit»… où il est toujours représenté par une tablette de l’ancienne cire à ski qui portait son nom.

Jackrabbit prêt à prendre le départ à l’entrée du terrain de golf…

Cette année, j’espérais aussi croiser son fantôme puisque j’ai fait cette sortie à la noirceur, sur le terrain du club de golf Mont Gabriel, en compagnie de mon ami de Bri7 et de son chien Sacha.

Skier la nuit, avec ou sans lampe frontale, c’est toujours magique… mais ça peut aussi être un brin dangereux en terrain trop difficile. C’est pour ça qu’on avait choisi de skier dans les larges allés d’un terrain de golf.

 

Sauf que…

 

Sous l’impulsion de mon intrépide partenaire, on a fini par faire une hallucinante descente dans un sentier tortueux et pentu qui nous a mené jusque dans un ancien versant du mont Gabriel. Je me demande encore si c’était un bonne idée de s’aventurer de ce côté, mais on a eu du fun!

JPC et son meilleur ami de l’homme

La défunte remontée du versant abandonné du mont Gabriel.

Cette sortie nocturne m’a aussi rappelé une célèbre équipée à ski de Jackrabbit Johannsen.

Après Noël, en 1930, accompagné par son fils Bob et un autre skieur, Jackrabbit est descendu du train du Canadien National à Saint-Rémi d’Amherst avec un plan à la hauteur de sa réputation: rallier le village de Montebello, une cinquantaine de kilomètres plus au sud, en improvisant un trajet à travers la forêt! Et en skiant pendant toute une nuit par-dessus le marché!

Empruntant des chemins de chantier forestier, passant par des lacs et coupant à travers bois quand c’était nécessaire, le trio a fini par arriver à Montebello au petit matin… à la grande surprise des habitants du village qui se demandaient bien comment ces visiteurs pouvaient débarquer chez eux plusieurs heures avant le passage du train du Canadien Pacifique !

 

C’est comme ça qu’on devient une légende du ski!

 

À PROPOS DE L'AUTEUR

Barclay Fortin
Barclay Fortin a appris à faire du ski à Baie-Comeau, sa ville natale. Il a appris à écrire en travaillant comme journaliste et scénariste à Montréal. Et depuis 2003, il court les centres du ski de pour alimenter Ski Glisse, un blogue où il raconte ses randonnées hivernales.